skip to Main Content
Après Avoir Concurrencé Les Taxis, Uber S’en Prend Au Bus

Après avoir concurrencé les taxis, Uber s’en prend au bus

Tant dis qu’Uber souhaiterait s’étendre à l’international, la société californienne voudrait étendre sur un autre marché: celui de l’activité du transport en commun avec des arrêts fixe ainsi que des horaires réguliers.

Uber: l'entreprise VTC

Uber: Chauffeur VTC

L’entreprise de VTC serait entrain de tester actuellement dans les rues de San Francisco, plus particulièrement sur deux axes routiers qui se situent autour du siège social, son nouveau service nommé: « smart route ».  Ainsi sur le modèle UberPool, où le chauffeur VTC peut partager le trajet avec un autre utilisateur de l’application,

Avec l’ancien système, le chauffeur VTC venait jusqu’à la porte du client. Maintenant c’est l’inverse avec le nouveau système, Uber voudrait améliorer sa productivité. En effet le nouveau système est bénéfique pour le chauffeur en gain de temps (plus de détours) et pour le client en terme de tarif (beaucoup plus intéressant pour lui). Dorénavant, Uber avertira les utilisateurs à proximité d’une smart route (c’est-à-dire l’axe fixe utilisé par le chauffeur), lors d’une recherche sur l’application.  Les clients devront alors se rendre sur cet axe.

Pour Uber, le but de ce projet est d’augmenter son efficacité du temps passé sur la route afin de faire économiser de l’argent et de faire gagner du temps sur le trajet à ses utilisateurs. D’après un test comparatif sur une route identique, l’utilisation d’Uber fait dépenser deux fois à l’utilisateur que le service de bus de San Francisco. La star-up californienne étudie des solutions afin d’étendre ce nouveau service.

Back To Top